Sélection de la langue

Recherche

Comment les adultes âgés peuvent se protéger contre les principales cybermenaces

À Pensez cybersécurité, notre objectif est de faire en sorte qu’il soit le plus facile possible pour les Canadiens d’assurer leur cybersécurité. Nous croyons qu’en leur fournissant les bons conseils et en les guidant correctement, tous peuvent assurer leur cybersécurité. Cet article s’adresse plus particulièrement aux adultes âgés de plus de 50 ans, mais les plus jeunes y trouveront également des conseils fort utiles.

Apprendre à se protéger en ligne peut sembler ardu car il faut tenir compte de nombreux facteurs si l’on veut assurer la sécurité de nos appareils et de nos comptes. On peut donc comprendre si certaines personnes s’imaginent que ça leur prendra trop de temps.

En réalité toutefois, bien se protéger en ligne peut, à terme, vous permettre d’économiser du temps. Les conséquences peuvent être sérieuses et vous faire perdre votre temps, votre argent et votre identité. Heureusement, vous pouvez prendre quelques mesures simples pour vous protéger. La première chose à faire, c’est de connaître les principaux risques à votre cybersécurité et les solutions simples.

Voici quelques-unes des principales menaces à votre cybersécurité :

Hameçonnage

L'hameçonnage est l’une des tactiques les plus courantes utilisées par les cybercriminels pour tenter de voler vos renseignements personnels. L’hameçonnage prend souvent la forme d’un courriel, d’un message texte (hameçonnage par message texte) ou d’un appel téléphonique.

Ces messages sont créés par des cybercriminels qui disent représenter une compagnie ou une organisation légitime dans le but de vous tromper et de vous amener à cliquer sur un lien, à télécharger un fichier malveillant ou à partager des renseignements sensibles. Ces messages sont dangereux parce que ceux qui les reçoivent pensent souvent qu’ils sont justifiés.

Mais certains indices ne trompent pas, que ce soit des fautes d’orthographe ou de grammaire, des images fortement pixellisées ou une adresse courriel mal orthographiée.

Vous pouvez vous protéger simplement en supprimant ces messages qui semblent suspects et en assurant un suivi auprès de l’organisation dont l’expéditeur du message se réclame. Par exemple, vous pouvez visiter le site Web officiel de l’entreprise ou du fournisseur internet et téléphoner pour vérifier la légitimité du message.

Maliciel

Les cybercriminels utilisent fréquemment les maliciels pour infecter vos appareils et tenter de voler vos renseignements personnels. Ces maliciels prennent la forme de fichier joint, de fichier à télécharger ou d’un lien contenu dans le message. Ils peuvent également être présents dans les messages d’hameçonnage.

L’une des façons les plus simples de se protéger est d’installer et d’utiliser un logiciel antivirus, qui balaie les fichiers et logiciels contenus dans votre appareil, les détecte et les supprime. Assurez-vous toutefois que le logiciel antivirus que vous téléchargez provient d’une source fiable. Il existe en effet plusieurs faux logiciels du genre. Nous vous recommandons donc de télécharger le logiciel antivirus à partir du site Web officiel d’un fournisseur de bonne réputation.

Soyez toujours prudent en ce qui concerne les téléchargements. Si vous soupçonnez qu’un virus a été téléchargé sur votre appareil, fermez votre réseau Wi-Fi (afin que le maliciel cesse de se répandre et d’infecter les autres appareils connectés à ce réseau), éteignez l’appareil et amenez-le chez un réparateur digne de confiance.

Vol d’identité

Les Canadiens partagent en ligne plus de renseignements que jamais et les cybercriminels sont évidemment à l’affût. Vous pouvez protéger votre identité en limitant ce que vous partagez en ligne et en surveillant les menaces les plus courantes comme l’hameçonnage, qui est en effet l’un des moyens les plus utilisés pour voler l’identité des gens. Ne cliquez jamais sur un lien suspect, et ne partagez aucun renseignement personnel avec des personnes que vous ne connaissez pas. Vous pouvez également sécuriser tous vos comptes en utilisant un mot ou une phrase de passe robuste et unique à chaque compte. Nous vous recommandons d’utiliser pour ces mots de passe robustes et uniques un gestionnaire de mots de passe. Également, activez l'authentification multifactorielle chaque fois qu’elle est offerte.

Protégez votre argent

Votre banque ne ménage aucun effort pour protéger vos renseignements personnels et vous donner les outils pour faire de même. Toutefois, dans notre monde numériquement connecté, les cybermenaces ne se limitent pas aux systèmes et aux technologies bancaires. Ça peut vous atteindre directement. Mais vous pouvez prendre de simples mesures afin de vous protéger contre les fraudes qui visent les adultes âgés. À cet effet, l’Association des banquiers canadiens (ABC) dispose de ressources et de conseils fort utiles.

  • Courriels frauduleux – L’hameçonnage est une tentative par les criminels de vous faire révéler vos renseignements personnels en vous envoyant des courriels légitimes en apparence, qui semblent parvenir d’une organisation renommée comme votre banque. Voyez comment déceler une tentative d'hameçonnage. En cas de doute, communiquez directement avec votre banque en utilisant les coordonnées dont vous êtes certain.
  • Cartes-cadeaux et cartes prépayées – La fraude par cartes-cadeaux prend différentes formes. Leur point commun c’est la réception d’un message vocal ou électronique de la part de criminels se faisant passer pour des représentants de votre banque ou du gouvernement. Menaçant et agressif, le message informe le destinataire d’une dette ou d’un solde impayé, et de la nécessité de l’acquitter par carte-cadeau ou par carte prépayée. Les banques et les agences gouvernementales ne demanderont jamais le remboursement d’une dette au moyen d’une carte-cadeau ou d’une carte prépayée. L’ABC donne plus de détails à ce sujet dans cet article, sur son site Web.

Par ailleurs, l’ABC offre aux adultes âgés un programme de littératie financière gratuit et non commercial, Votre Argent-Aînés, composé de trois modules et développé en collaboration avec l’Agence de la consommation en matière financière du Canada. Le module portant sur la prévention de la fraude comprend des renseignements additionnels sur les fraudes précitées et sur bien plus. Les groupes d’adultes âgés peuvent demander un séminaire sur le site de l’ABC : https://cba.ca/about-your-money-seniors?l=fr.

Escroquerie romantique

Il s’agit d’un type de fraude financière où le cybercriminel joue sur les sentiments de sa victime. Des nombreux adultes âgés au Canada se font des amis en ligne et discutent avec eux à travers les médias sociaux et les sites de rencontre. Les cybercriminels utilisent ces plateformes pour vous voler des renseignements personnels ou de l'argent. Cette vidéo et cet article de l'ABC expliquent comment fonctionne cette arnaque et offrent des conseils pour l’éviter.

La meilleure façon de se protéger est d’être vigilant. Si vous êtes depuis peu en contact avec une personne en ligne et que celle-ci vous demande de l’argent ou beaucoup de renseignements personnels, n’hésitez pas à mettre fin à la discussion et à bloquer la personne. N’envoyez jamais de « cadeaux » ni de renseignements personnels comme votre numéro d’assurance social (NAS), vos mots de passe ou les réponses aux questions de sécurité à une personne rencontrée en ligne et que vous connaissez depuis peu.

Conclusion

Assurer votre cybersécurité vous permettra d’économiser du temps et de prévenir les cyberattaques. Connaître les principales cybermenaces vous aidera à vous protéger, et à protéger votre temps, votre argent et votre identité.

Et si jamais vous êtes victime d’une fraude ou d’une escroquerie, le Centre antifraude du Canada vous offre de nombreux et précieux conseils.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :