Sélection de la langue

Recherche

Comment assurer la cybersécurité de vos petits-enfants

À Pensez cybersécurité, notre objectif est de faire en sorte qu’il soit le plus facile possible pour les Canadiens d’assurer leur cybersécurité. Nous croyons qu’en leur fournissant les bons conseils et en les guidant correctement, tous peuvent assurer leur cybersécurité. Cet article s’adresse plus particulièrement aux adultes âgés de plus de 50 ans, mais les plus jeunes y trouveront également des conseils fort utiles.

Un enfant a l'air surprise lorsqu'un adulte d'âge de grand-parent, qui porte des lunettes à soleil et qui est entouré d'images d'appareils techniques, a l'air satisfaite

C’est bien connu : les enfants prennent exemple sur les adultes qui les entourent. C’est de cette manière qu’ils apprennent à faire des recettes de famille aussi bien que des câlins affectueux. La cybersécurité n’y fait pas exception. Voici quelques conseils que vous pourrez donner à vos petits-enfants ou à d’autres jeunes de votre entourage la prochaine fois que vous naviguerez ensemble sur Internet.

« En ligne, fais preuve de prudence »

La vitesse rapide à laquelle le contenu en ligne circule rend parfois celui-ci difficile à suivre, même pour les experts les plus avisés en matièremédias sociaux. Les cybercriminels en profitent pour prendre les gens au dépourvu et les piéger dans une cyberarnaque. Rappelez aux enfants qu’ils doivent se méfier des informations qu’ils trouvent en ligne, en particulier des publicités, des fenêtres contextuelles (pop-up) ou de n’importe quel message provenant d’une source inconnue. Expliquez-leur qu’avant de cliquer sur des liens ou des pièces jointes inconnus et non sollicités, ils doivent s’arrêter et réfléchir un instant, aller le dire à un adulte de confiance et supprimer tout courriel suspect. Rappelez-leur également qu’ils doivent se méfier des 7 signaux d’alarme de l’hameçonnage. Ces derniers peuvent apparaître sur n’importe quelle plateforme en ligne. S’ils reçoivent un message suspect de la part d’un inconnu, ils doivent absolument le supprimer!

« Sécurise tes comptes »

Voici trois étapes simples qu’ils peuvent suivre pour assurer la sécurité de leurs comptes :

  1. Activez l'authentification multifactorielle (MFA) sur tous comptes, dans la mesure du possible.
  2. Utilisez des mots de passe ou des phrases de passeuniques et robustes. Cela signifie qu’on ne doit jamais utiliser le même mot de passe pour plus d’un compte. Lorsqu’on crée des mots de passe, il est préférable d’opter pour des phrases de passe, car elles sont plus sûres, plus robustes et plus faciles à retenir. Enfin, un gestionnaire de mots de passe peut vous aider, vous et vos petits-enfants, à conserver tous vos mots de passe de façon sécuritaire.
  3. Limitez la quantité de renseignements personnels que l’on partage en ligne pour éviter que les cybercriminels y aient accès. Or, les enfants ne savent pas toujours quels renseignements sont sûrs et lesquels ne le sont pas. Certaines informations ne doivent jamais être publiées en ligne, par exemple leur date de naissance ou l’école qu’ils fréquentent. S’ils hésitent à partager une information qui les concerne, ils devraient d’abord demander l’avis d’un adulte de confiance à ce sujet.

« Assure-toi d’avoir une protection robuste »

Lorsqu’ils naviguent sur Internet, les enfants ont besoin d’une solide protection pour éviter d’être victimes de cyberarnaques. L’utilisation d’un logiciel antivirusconstitue un premier moyen d’assurer efficacement leur cybersécurité, car il détecte les virus qui infiltrent leurs appareils. L’installation d’un pare-feu ajoute aussi des barrières de protection supplémentaires. Utiliser un réseau privé virtuel (RPV) lorsqu’on se retrouve sur un réseau non sécurisé permet de chiffrer les données et de les rendre illisibles pour les cybercriminels. En outre, le Bouclier canadien de CIRA est un autre excellent outil de cybersécurité. Il s’agit d’un service de pare-feu offert gratuitement par le Centre canadien pour la cybersécurité. Vous pouvez discuter de ces différentes options de protection avec les parents et les tuteurs de vos petits-enfants, selon leur âge.

Conclusion

En conseillant ainsi vos petits-enfants ou d’autres jeunes de votre entourage, vous les aidez à assurer efficacement leur cybersécurité. N’oubliez pas d’assurer la vôtre aussi en suivant vous-même ces conseils. Restez vigilant et souvenez-vous que si quelque chose semble trop beau pour être vrai en ligne, c’est très probablement le cas!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :